Sédentarité, alimentation déséquilibrée avec un apport en fibres insuffisante, le travail qui vous obligent à rester en position assise pendant des heures : la société d’aujourd’hui impose souvent ce mode de vie, il n‘est donc pas surprenant que les troubles hémorroïdaires soient si répandues parmi la population. L’équilibre alimentaire et physique est à la base pour la prévention et/ou la réduction des problèmes mais parfois cela ne suffit pas, heureusement des solutions chirurgicales existent.

Les solutions chirurgicales pour traiter les hémorroïdes

Les statistiques le montrent au moins 50% des personnes âgées plus de cinquante ans des pays industrialisés souffrent de ce mal. Le pourcentage aux Etats-Unis est plus élevé encore avec 75% des personnes souffrant d’hémorroïdes.

Intervenir sur leur mode de vie est certainement la stratégie recommandée pour prévenir et lutter contre l’apparition des hémorroïdes, mais parfois ce n’ est pas suffisant. Dans les cas graves, en effet, la maladie se manifeste par des épisodes de prolapsus permanente (descente d’organe), il est donc essentiel de consulter un spécialiste rapidement et dans certains cas de procéder à un traitement chirurgical au plus vite.

Pour traiter les hémorroïdes, il existe de nombreuses techniques possibles, comme par exemple les techniques chirurgicales traditionnelles visant à éliminer l’intégralité de tissu hémorroïdaire, mais qui, cependant, peut nécessiter une longue guérison. Et enfin, il y a des techniques innovantes et micro-invasives, comme la méthode THD, permettant au patient de se débarrasser du problème des hémorroïdes de manière simple, rapide et efficace.