Aujourd’hui, LEO Pharma annonce que la Commission européenne a accordé une autorisation européenne de mise sur le marché à Picato® gel (mébutate d’ingénol), dans le traitement des kératoses actiniques.

Picato® gel est un traitement topique qui s’applique une fois par jour pendant deux ou trois jours consécutifs, pour traiter les champs de kératoses actiniques, affections cutanées fréquentes qui, si elles ne sont pas traitées, peuvent être à l’origine d’un carcinome épidermoïde, une forme de cancer de la peau non mélanomateux.

Picato gel de LEO Pharma, indiqué dans le traitement des kératoses actiniques, a obtenu son autorisation européenne de mise sur le marché

La kératose actinique n’est pas toujours diagnostiquée, toutefois sa prévalence chez les adultes âgés de plus de 40 ans atteint entre 11 et 25 % dans les populations à risque dans l’hémisphère nord, et entre 40 et 60 % dans l’hémisphère sud.3 Les traitements topiques actuels sont de longue durée (jusqu’à quatre mois) et de ce fait pas toujours suivis rigoureusement par les patients.

Selon le professeur Eggert Stockfleth, chef du service de Dermatologie du Centre spécialisé de la peau de l’hôpital de la Charité à Berlin, en Allemagne, et directeur de l’European Skin Cancer Foundation (ESCF) :

« Sachant qu’il est impossible de prévoir quelles lésions de kératoses actiniques évolueront en cancer de la peau non mélanomateux, une détection précoce et un traitement efficace sont essentiels. Ce qui fait de Picato® gel un produit particulièrement attrayant par sa courte durée de traitement nécessaire pour traiter les kératoses actiniques. Cette courte durée – deux ou trois jours seulement – devrait permettre une meilleure observance des patients. Au cours des essais cliniques, le taux d’observance a atteint 98 %. »

Les kératoses actiniques apparaissent souvent sous forme de lésions rouges et rugueuses, surtout observées sur les zones fréquemment exposées au soleil, telles que le visage, le cuir chevelu, les bras et les jambes. Elles peuvent apparaître comme des lésions simples ou multiples (un « champ »).7 Les kératoses actiniques peuvent évoluer en carcinome épidermoïde – en fait, les recherches ont révélé que 65 % de ce type de cancer résultent de lésions précédemment diagnostiquées comme des kératoses actiniques.

Picato® gel est indiqué dans le traitement cutané des kératoses actiniques non-hyperkératosiques, non-hypertrophiques chez les adultes. Picato® gel traite les kératoses actiniques sur une zone limitée (champ) de la peau abîmée par le soleil. Picato® gel est disponible en deux dosages différents pour le traitement des zones spécifiques du corps. Pour le traitement du visage et du cuir chevelu, Picato® gel est appliqué à une concentration de 150 microgrammes/g, une fois par jour pendant trois jours consécutifs. Pour le traitement du tronc et des extrémités, le gel est appliqué à une concentration de 500 microgrammes/g, une fois par jour pendant deux jours consécutifs.

Selon Gitte P. Aabo, président-directeur général (PDG) de LEO Pharma :

« La kératose actinique est un problème qui prend de l’ampleur au niveau international, pourtant de nombreux patients n’en reconnaissent pas les symptômes ou ne les interprètent pas, ignorant que les lésions peuvent, dans certains cas, évoluer en un cancer de la peau hors mélanome. Picato® gel doit être appliqué seulement deux ou trois jours consécutifs (contre plusieurs semaines voire plusieurs mois pour les traitements topiques existants). Après sa commercialisation aux États-Unis, l’introduction de Picato® gel au sein de l’Union Européenne marque un nouveau pas important vers la réalisation de notre objectif qui consiste à aider les personnes, partout dans le monde, à avoir une peau saine.»

Picato® gel a été approuvé par la US Food and Drug Administration (FDA) en janvier 2012, par l’Agência Nacional de Vigilância Sanitária (ANVISA) au Brésil en juillet 2012 et par la Therapeutic Goods Administration (TGA) en Australie en novembre 2012.