Le point de vue qui suit au sujet de l’aide aux aidants est proposé par Edouard Bidou, Directeur de l’innovation et du développement du Groupe prévoir.

« Aujourd’hui, les principales solutions proposées visent surtout à alléger l’aidant des tâches qui lui incombent. C’est méconnaître l’impact réel, beaucoup plus profond, que crée cette situation, car être aidant s’impose à soi et oblige à faire face, quoi qu’il arrive. Dans la plupart des cas, l’aidant a d’ailleurs le désir d’accompagner l’aidé, à la fois par devoir et par affection.»

Aide aux aidants : prendre en compte leurs vrais besoins pour mieux les protéger

« Etre aidant, c’est ainsi pour la personne un grand bouleversement, se traduisant souvent par un ensemble de sensations ou de symptômes que l’on peut retrouver par analogie sous le vocable de « risques psycho-sociaux », allant de la simple fatigue ou du stress passager, à l’épuisement physique et moral dans les cas les plus extrêmes.

Protéger l’aidant demande un accompagnement dynamique et personnalisé, pour prendre soin de la personne dans ce changement profond qui modifie sa vie. Cet accompagnement doit dépasser le simple éventail de services à la personne et de solutions de répit. » Edouard Bidou