Au moment des fortes chaleurs une attention toute particulière est désormais portée aux personnes âgées, les chiffres récemment publiés par l’Institut de veille sanitaire montrent que les périodes de grand froid sont tout aussi dangereuses pour les populations fragiles.

Ainsi selon Institut de veille sanitaire, un excès de près de 6000 décès (+ 13 %) a été estimé au cours de l’hiver 2012, comparativement aux chiffres enregistrés les années précédentes.

Une augmentation du nombre de décès qui touche tout particulièrement les personnes âgées :

  • + 18 % chez les personnes âgées de 85 à 94 ans
  • + 31 % chez les personnes de 95 ans ou plus

Interrogé à ce sujet au  JT de France 2 (20h du Mardi 4 Septembre), le Pr François PIETTE (Hôpital Charles Foix – Ivry sur Seine) avance des éléments de réponses :

Grippe et grand froid : l’hiver a été meurtrier pour les personnes âgées

Ainsi les personnes âgées pourraient être plus touchées parce qu’elles sont porteuses de maladies chroniques qui vont se décompenser, parce qu’elles sont globalement plus fragiles et probablement moins bien protégées des infections virales par la vaccination que les populations plus jeunes.